Centres scolaires pour adultes

L’enseignement en milieu carcéral est conçu comme une formation pour adultes, sauf lorsqu’il s’adresse aux mineurs détenus. Les niveaux scolaires très hétérogènes et l’importante proportion de situations d’échec scolaire impose une pédagogie et un cursus scolaire adaptés. La circulaire du 29 mars 2002 a mis en place un dispositif de prise en charge des personnes détenues illettrées et des personnes ne possédant ni qualification, ni diplôme.

Pour les adultes, l’objectif est la maîtrise des savoirs fondamentaux (langue orale et écrite, mathématiques, connaissance du monde actuel).  Par ailleurs, les cours s’adressent ainsi à des groupes de 5 à 15 personnes dans le cadre d’une démarche personnalisée. Il est permis aux détenus de disposer du matériel, des fournitures et des documents pédagogiques nécessaires à leur scolarité. Chaque établissement pénitentiaire pour détenus majeurs comporte un centre scolaire.

Par ailleurs, les enseignants doivent porter une attention particulière sur la situation des adultes de 18 à 21 ans afin de les inciter à se former, conformément à l’article D. 521 du code de procédure pénale.

Les services d’enseignement interviennent dès le processus d’accueil des établissements pénitentiaires :

– pour les personnes illettrées ou non francophones, les services d’enseignement travaillent à partir des informations fournies par les services pénitentiaires des quartiers arrivants. Ils rencontrent toutes les personnes signalées en difficulté pour réaliser un repérage fondé sur un bilan individuel. Une offre de formation adaptée est proposée à ceux qui s’avèrent illettrés ou non francophones dans le cadre d’un entretien dont l’objet est, également, d’obtenir l’indispensable adhésion de la personne au projet de formation.