MA de Nanterre (92)

Maison d’Arrêt de  NANTERRE

 

La Maison d’arrêt de Nanterre est divisée en trois quartiers principaux : le Quartier majeurs, le Quartier mineurs et le Quartier arrivants.

Le Quartier arrivants accueille toutes les personnes écrouées pendant leur première semaine d’incarcération. C’est au cours de leur premier entretien avec un conseiller d’insertion qu’est remplie une fiche de pré-repérage de l’illettrisme. Les personnes incarcérées sont ensuite informées par l’assistante de formation, au cours de réunions collectives, des possibilités de formation, d’enseignement et d’activités culturelles. Pour tous les arrivants, un entretien individuel avec un enseignant permet ensuite d’enregistrer et évaluer les demandes d’enseignement, de repérer et mesurer l’illettrisme (test LPP).

Les conseillers d’Insertion et de Probation sont des interlocuteurs privilégiés pour tout ce qui concerne la vie des personnes incarcérées pendant leur détention.

Lutte contre l’illettrisme :

Toutes les personnes pré-repérées au quartier arrivants comme ayant des difficultés de lecture ou d’écriture sont reçues en entretien par un enseignant pour une évaluation de leur niveau de lecture avec le test LPP (Lecture Population Pénitentiaire) et une offre de prise en charge est proposée.

L’accès à la lecture :

Parallèlement aux cours de français, d’alphabétisation et de lutte contre l’illettrisme, l’équipe pédagogique coordonne de nombreuses actions autour de la lecture afin de faciliter l’accès au livre pour lequel la plupart des détenus reconnaissent, à leur arrivée, ressentir peu d’attirance.

Quartier Majeurs :

– Bibliothèque de lecture accompagnée :

Pour accompagner les élèves dans leurs lectures et favoriser leur accès au livre, une série d’ouvrages est fournie pour faciliter la lecture en cellule de livres étudiés en cours et ensuite la confrontation des avis et des opinions. Ces livres sont des romans, des recueils de nouvelles et des recueils de poèmes en français mais aussi en anglais et en version bilingue.

– Atelier hebdomadaire de littérature :

Un atelier de littérature se tient au centre scolaire, le vendredi, dans le cadre d’une convention entre la Ville de Nanterre et l’association Encres Vagabondes. Les participants sont amenés à écrire des textes individuels ou participer à la rédaction de textes collectifs.

– Rencontres avec des écrivains :

Au sein de l’atelier de littérature, chaque cycle est construit autour de l’œuvre d’un auteur qui vient rencontrer les participants. Lors d’une première visite, l’animatrice de l’atelier présente l’auteur, ses livres, son univers, tandis qu’un comédien lit des extraits de ses ouvrages. Au fil de cette présentation et de l’écoute de textes, les participants peuvent déjà interroger l’écrivain sur son travail. En fin de semestre, l’auteur revient rencontrer le groupe qui a découvert ses livres et le comédien lit devant lui des textes écrits par les participants au fil des séances. Cette deuxième rencontre est l’occasion d’échanges très intéressants autour de la lecture et de l’écriture.

L’apprentissage des langues étrangères est encouragé par le Conseil de l’Europe, dans le cadre de la préparation des examens et à mettre en place des cours correspondant aux niveaux préconisés par le Cadre Européen commun de référence des langues (CECRL), selon que l’objectif des personnes incarcérées est de devenir utilisateur élémentaire (A1 et A2), indépendant (B1 et B2) ou expérimenté (C1 et C2). L’apprentissage est alors validé par une attestation correspondant au niveau acquis.

Développement de la voie professionnelle :

Un BEP Métiers des services Administratifs et un Bac Pro Comptabilité, ont été mis en place à la MAH où les détenus peuvent à la fois suivre les enseignements généraux et professionnels (cours de comptabilité et de bureautique, préparation de dossiers) et être inscrits aux épreuves auprès de l’Inspection Académique des Hauts-de-Seine.

La préparation des diplômes :

Outre les diplômes validant le socle commun de compétences comme, le DILF, le CFG et le DNB, le BEP Métiers des services Administratifs et un Bac Pro Comptabilité, les personnes incarcérées au cours de la Terminale peuvent préparer et passer les épreuves de leur Baccalauréat. Les détenus plus âgés ou ayant interrompu leurs études depuis plusieurs années peuvent préparer un DAEU dont le épreuves sont organisées à la maison d’arrêt dans le cadre d’une convention avec l’université de Marne-la-Vallée.

Des certifications telles que le Brevet informatique B2i ou l’attestation de sécurité routière ASSR sont aussi préparés chaque année.

Une remise officielle de diplômes vient reconnaître et valoriser les efforts et renforcer l’idée de possible réussite chez les détenus scolarisés. Cette cérémonie en présence de Monsieur l’Inspecteur d’Académie, du proviseur de l’UPR et du chef d’établissement de la maison d’arrêt est un encouragement et une grande fierté pour les personnes qui obtiennent le premier diplôme de leur vie comme pour celles qui poursuivent ou reprennent leur parcours grâce à un diplôme professionnel ou un DAEU qui leur ouvrent de nouvelles voies.

Les passerelles avec l’université Paris ouest Nanterre la Défense :

– Les conférences d’histoire :

Un professeur d’histoire du Centre scolaire a mis en place un travail de préparation de ses élèves à des conférences. Après avoir travaillé autour des voyages d’Ibn Battuta, « le voyageur de l’Islam » qui a visité au XIVème siècle la totalité des pays islamiques d’Europe, d’Afrique et d’Asie, les interventions se sont effectuées en lien avec le programme de français de terminale autour du thème « les identités et les diversités : la confrontation des cultures ».

– Le programme UMA (Université Maison d’Arrêt) :

Pour la première fois en France, un professeur est venu assurer dans la bibliothèque de la MA l’intégralité d’un séminaire de criminologie destiné aux étudiants de master 2 de droit pénal et de procédure pénale. Cette mise en situation d’apprentissage donne lieu à la délivrance d’une attestation pour les élèves détenus ayant suivi ce séminaire.