Objectifs pédagogiques

L’organisation du service d’enseignement vise à assurer une action pédagogique efficace prenant en compte les spécificités du milieu pénitentiaire.

1. L’organisation du service

Elle prend en compte la nécessité :
– d’aménager les horaires hebdomadaires et journaliers d’enseignements, de façon à permettre la scolarisation des détenus qui ont des activités rémunérées ;
– de répartir le volume annuel d’heures d’enseignement attribué à chaque unité locale d’enseignement (ULE) afin d’assurer une plus grande continuité auprès des détenus en réduisant les coupures liées aux vacances scolaires en cours d’année.
Dans tous les cas de figure, l’organisation annuelle du service d’enseignement tient compte du projet pédagogique de l’établissement, élaboré par l’équipe pédagogique sous la responsabilité du RLE (responsable local de l’enseignement). Elle est soumise, pour approbation, au responsable de l’UPR. Le responsable local de l’enseignement contribue à la coordination des activités d’enseignement avec celles du service pénitentiaire d’insertion et de probation (de l’accueil à la préparation de la sortie), de la formation professionnelle, du travail, des bibliothèques, des activités sportives, culturelles, associatives et les activités d’enseignement assurées par des intervenants extérieurs.
L’organisation des séquences d’enseignement général tient compte de l’organisation des activités de formation professionnelle et d’emploi en détention afin de ne pas priver les personnes scolarisées d’une source de revenus. Réciproquement, l’exercice d’une activité professionnelle ne peut priver la personne détenue du bénéfice d’une scolarisation

2. Le service d’enseignement :

L’enseignement est intégré à chacune des étapes du parcours de la détention, depuis l’accueil, où un bilan des acquis est proposé aux détenus qui le souhaitent, jusqu’à la préparation de la sortie, dans une perspective systématique de validation des acquis, par des certifications reconnues ou par la tenue d’un livret d’attestation des parcours de formation.
L’enseignement s’inscrit dans une perspective de poursuite ou de reprise d’un cursus de formation et de préparation d’un diplôme. Il se définit comme une formation pour des mineurs ou des adultes qui poursuit trois objectifs fondamentaux :
– un objectif éducatif de soutien à la personne ;
– un objectif de qualification et de validation des acquis ;
– un objectif d’ouverture aux différentes formes d’accès aux savoirs.
Cet enseignement suppose une démarche personnalisée (incluant un bilan pédagogique précis) et une organisation en modules bien définis dans le temps, adaptés aux besoins des détenus et à la durée de leur peine, afin de rythmer le temps d’apprentissage.


Les activités pédagogiques peuvent s’appuyer sur divers supports motivants pour des mineurs ou des adultes incarcérés dès lors qu’elles gardent pour objectif l’acquisition de compétences nouvelles et la perspective de validation des acquis : on peut, dans ce sens, recourir aux technologies de l’information et de la communication, ateliers d’écriture, journaux de détenus, théâtre, code de la route, etc.
Pour satisfaire à ces obligations, les services des personnels enseignants du premier et du second degré comprennent, d’une part, les heures d’enseignement proprement dit à savoir toutes les activités en présence des détenus, et d’autre part, les tâches de coordination et concertation entre enseignants et avec leurs différents partenaires.